Champagne : Faut-il s’inquiéter d’une pénurie de vendangeurs en 2022 ?

Alors que les vendanges 2022 s’annoncent prometteuses, la Champagne a-t-elle assez de mains pour pousser ses raisins au pressoir ? S’il y a de moins en moins de cueilleurs locaux, la réaction de la population étrangère, quant à elle, est toujours présente.

Des vendangeurs renégocient leurs salaires au milieu d’une parcelle, des équipes sont débauchées des maisons de champagne voisines, des saisonniers partent trois jours après la cueillette du raisin… L’activité 2021 suscite des conditions incroyables dans les vignes, alors qu’une partie de la main-d’œuvre a été déplacée de la Champagne au grand dam de la faible production annoncée.